UN PILIER DE TON ARCHITECTURE: LA CONNAISSANCE

Chère soeur, cher frère de notre merveilleux Dojo Bleuté…Lumière pour toi!

Aujourd’hui est un jour de repos, un moment propice à laisser monter la muse de l’Inspiration. Et me vient l’inspiration de te transmettre un des premiers piliers à bâtir avec soin tout au long de ton chemin: le pilier de la CONNAISSANCE.

Durant mes 10 premières années de pratique martiale, j’étudiais l’art du combat avec un excellent enseignant (même si c’est avec le recul que je réalise son excellence). Il n’était pas un grand compétiteur, mais un excellent pédagogue. Il m’avait transmis à merveille les techniques de base et eu l’humilité, un beau jour, de me dire la chose suivante:

« Si tu veux progresser et être un champion maintenant, il te faut partir là où sont les champions, là où l’on forge les champions. »

Il avait eut l’humilité de constater qu’il ne pouvait plus m’offrir la connaissance nécessaire à mes objectifs olympiques…

Qu’est ce que la connaissance? Pourquoi depuis la nuit des temps des peuples et traditions se sont battus pour la détenir? D’où nous vient cette soif de savoir qui nous anime? Comment la comblons-nous aujourd’hui?

Ce qui s’avère vrai pour le corps l’est en général pour l’esprit. Aussi bien que nous avons le besoin de nourrir notre corps afin qu’il puisse se développer correctement et avancer (et encore une fois nous pouvons le modeler selon nos objectifs), nous devons également nourrir son moteur essentiel: notre esprit.

De ce fait, quelle nourriture offres-tu quotidiennement à ton esprit?

Cette question relève d’une importance majeure puisque de sa réponse va dépendre ton état mental, donc psychique, donc physique (et c’est là que nous pouvons  penser à l’interconnexion du corps et de l’esprit, sujet à venir…). C’est, pour synthétiser brièvement, de ce point de départ là que va découler ton « état vibratoire ». Comme absolument TOUT dans cet Univers n’est QUE vibration, la fréquence sur laquelle tu vibres détermine « la chaîne » sur laquelle tu vas être branché.

La connaissance, elle, permet justement d’apprendre à « se brancher » sur la fréquence radio la plus apte à réaliser…QUI TU ES VRAIMENT.

Dans la culture taoïste, nous apprenons que ce qui est vide veut être comblé. Lorsque nous rentrons du travail, épuisés de notre journée, durant laquelle nous avons justement nourri notre esprit de choses qui ne nous plaisent pas forcement, nous pouvons faire un point sur ce qui a pénétré notre esprit. En général, nous avons pris les transports, armés du journal gratuit et nous nous sommes nourris des nouvelles catastrophiques du jour.

Si c’est dans notre véhicule, notre besoin de savoir nous fait allumer la radio, nous menant au même résultat. A longueur de journée, nous sommes bombardés de publicités, dictant nos besoins à notre esprit, nous faisant penser que pour être heureux nous devons posséder ce qui nous est affiché là, constamment sous nos yeux. Nous rentrons le soir, l’esprit toujours aussi assoiffé de quelque chose, et nous le comblons avec le JT du 20h… et rebelotte. Après le programme, nous nous branchons sur une émission de télé-réalité, nourrissant notre esprit des débilités les plus prodigieuses (en espagnol, le mot « debil » se traduit par …. »faible »…affaiblissons nous notre esprit en le « débilisant »?).

DE QUOI NOURRIS-TU TON ESPRIT?

LA CONNAISSANCE PRIMORDIALE, c’est à dire celle qui prime sur toutes les autres, est l’éternelle connaissance…de soi. Une fois que j’ai mis la lumière sur QUI JE SUIS, je peux m’occuper d’installer les voiles appropriées à mon Vaisseau.

On va nourrir son esprit en fonction de ses objectifs de vie. Un étudiant en sciences va nourrir son esprit des meilleurs ouvrages en la matière. Un comédien va se former en observant, lisant, et pratiquant auprès des meilleurs. PARCE QU’ILS ONT UN OBJECTIF. Parce que la voile qu’ils mènent est consciencieusement guidée vers un point précis.

Voguant à l’aveuglette dans l’océan de la vie, nous nous laissons porter par les flots, nourrissant notre esprit de ce que les vagues nonchalantes veulent bien nous donner.

La connaissance est ce qui pénètre ton esprit. Mais la connaissance n’est que le premier pas. La connaissance est l’information qui vient à toi et qui t’ouvre l’esprit à de nouvelles possibilités auxquelles tu n’aurais jamais songé auparavant. Ainsi, quel que soit ton domaine d’activité, tes passions, il te faut une connaissance véritable te tirant vers le haut.

Lorsqu’une connaissance vient à toi, demande-toi: « Qu’est ce que cela provoque en moi et dans ma démarche? » Est ce que la connaissance qui vient à toi te libère, ou est ce qu’elle te renferme?  La connaissance ACTIVE ton potentiel. Si elle l’endort, elle est un DOGME.

Enfin, cette connaissance: D’OÙ VIENT-ELLE? Qui te l’a délivrée? Est ce que la personne a expérimenté cette connaissance avant de te la transmettre, si bien que si ce n’est pas le cas, elle relève d’une croyance non empirique. EST CONNAISSANCE CE QUI A ÉTÉ INTÉGRÉ DANS LES PROFONDEURS DE TES CELLULES PAR L’EXPÉRIENCE DIRECTE. 

Ce point est de loin l’un des plus important car, si tu désires être un excellent médecin et que tu demandes conseil à un garagiste…La nourriture qu’il va donner à ton esprit ne sera, je le crains, que peu appropriée. Dirige toi donc vers ceux qui ont réalisé ou qui réalisent ce que tu veux atteindre. C’est ce que fût l’humble démarche de mon noble enseignant lorsqu’il coupa notre lien pour m’envoyer dans les arènes du Haut-niveau pour que je réalise mon potentiel. Il n’était pas un champion. Il ne l’avait jamais été. Il savait…..QU’IL NE SAVAIT PAS!

Tu veux être un champion? Va discuter avec un champion, demande lui ce qui se passe dans son esprit, de quoi il est animé. Imprègne toi de son état d’être pour t’en inspirer et vibrer LE TIEN.

Tu veux être une grande chanteuse? Va voir une grande chanteuse.

Un excellent comédien? Pratique et fais-toi enseigner par un excellent comédien.

L’esprit doit être le filtre qui vient sublimer ce qui le pénètre.

Un enfant vient me voir et me demande de lui apprendre à effectuer un véritable noeud de ceinture sur son kimono. Si j’offre la connaissance à cet enfant pour qu’il sache comment nouer sa ceinture de judo et qu’il écoute, c’est bien. Il vient de recevoir la nourriture lui offrant la technique pour réaliser son objectif. Mais si il ne le met pas en pratique aujourd’hui, et demain, et après demain, et le jour suivant, et encore et encore…Cette connaissance n’est qu’une matière polluante dans son esprit. Il va y penser encore, puis encore. Il PENSE savoir faire son noeud de ceinture ( et en est convaincu), mais il continue, sans en avoir conscience réellement, à me demander de le lui faire… »OH JE SAIS LE FAIRE…MAIS……. » Et dans le domaine de l’égo, les excuses sont reines…

A l’inverse, s’il met en pratique d’emblée la technique transmise, il la fait sienne et peut faire ce qu’on appelle dans la tradition martiale: « VIDER LA TASSE ».

C’est à dire vider son esprit.Nous avons des rêves plein la tête, des soucis plein la tête, des problèmes plein la tête, des « demain je ferai ci », des « demain je ferai ça »… Mais quand nous appliquons-nous à pratiquer et nous mettre à la tâche? Quelle connaissance va me permettre de passer au stade 2.0 de ma vie, et lumineusement me libérer des résidus qui polluent depuis si longtemps la tasse de mon esprit?

Voilà exactement où je veux en venir: LA CONNAISSANCE est le point de départ, elle amène à celui qui la reçoit l’EXPERIENCE lui permettant de sublimer la connaissance et la transformer en ce qu’on appelle une perle de sagesse qu’il fait sienne. A partir de là, il peut avancer, la tasse vidée (l’esprit libéré) vers une connaissance plus grande.

Il ne suffit pas de porter une croix autour du cou pour se prétendre chrétien, ni d’avoir un Coran dans sa bibliothèque pour se prétendre musulman, ni une statuette du Bouddha pour se dire bouddhiste. Et encore moins un pinceau et un livre de Picasso pour se prétendre peintre. Il faut appliquer les connaissances liées à ton chemin. Pratiquer, pratiquer, pratiquer…

Trouve la connaissance appropriée à ton objectif dans ton domaine et APPLIQUE-LA.

Et je terminerais cet article avec une citation de Swami Vivekananda:

« L’Homme ne progresse pas de l’erreur vers la vérité, mais de vérités en vérités, d’une vérité moindre à une vérité plus grande. »

 

YOANN ROCH / KATAN’ART DOJO

ABONNEMENT CHAÎNE YOUTUBE: https://www.youtube.com/channel/UC7AEtVeBPSIIIiPY6SYZwkg?sub_confirmation=1

PAGE FACEBOOK:  https://www.facebook.com/yoanntouvresesportes/

INSTAGRAM: YOANN.TOUVRE.SES.PORTES

DOJO: 19, rue Nollet 75017 PARIS

SITE DU DOJO: www.katan-art.com

 

PRÉSENTATION DE LA CHAÎNE YOUTUBE:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s