ÉCOUTER EN SILENCE / NOTRE DAME

Dans notre culture agitée, c’est à celui qui parlera le plus fort, qui sera le plus vu, proclamé, qui fera le plus de bruit, vers qui l’attention sera tournée. Certainement pas vers la voix silencieuse (cette voie, pour les pratiquants d’arts martiaux, que nous contactons au sein du Dojo).

C’est pour cette raison que dans toutes les voies ésotériques ou celles qui connectent à ta propre profondeur, le Silence Intérieur est mis en avant et relève même d’un entrainement primordial, fondamental (c’est à dire qui est un fondement majeur de ta structure). Là où la majorité veut écouter ce qui est le plus plébiscité, là où ceux qui « savent » stimulent le plus les sens. Le plus vu, le plus entendu, le plus touchant, le plus senti (ou « ressenti »). Les sens dominent. Le monde de la matière triomphe.

De l’autre côté, lorsque nous nous connectons à la Voix Silencieuse (à travers la « Voie Silencieuse »), les sens mentent souvent. C’est dans cet état de calme que l’enseignement, la réponse, monte subtilement. Et cette réponse qui surgit n’arrive même pas sous forme de mots. Elle n’est parfois même pas palpable de façon intellectuelle. Elle nous « renseigne » en quelque sorte. Elle est une impulsion intérieur, un sentiment qui n’en est pas un, une émotion qui n’en est pas une. Elle est une inspiration. Un courant ‘énergie qui nous traverse (et même là l’intellect se met à vouloir comprendre ce qu’est un courant d’énergie). Elle est une sensation qu’on ne doit pas chercher à sentir…

Lors d’une pratique de Kata ou d’un combat dans l’art martial, c’est ce courant d’énergie qui peut nous traverser dans l’application des mouvements, développant l’écoute silencieuse, qui nous inspire le mouvement juste et harmonieux. C’est ce même état lorsque je suis en séance astrologie, un état méditatif dans lequel l’impulsion est donnée. Savoir retranscrire en mots palpables et saisissables par l’intellect, c’est là toute la finesse de l’écoute et de la maitrise de la parole juste, au moment juste, avec la forme juste. Et le même état est valable pour n’importe quelle pratique…

Avec le temps, chaque instant de la journée devient la fameuse « pleine conscience », c’est à dire un état d’être dans lequel chaque geste conscient est propice à une prise de conscience, c’est dire à une impulsion qui nous est donnée, offerte. Un état…de grâce. 

Cet état là, précisément, est celui qui nous offrira la claire lueur d’esprit quant aux evenenements qui se déroulent actuellement sur notre planète. Elle est la voie de la sagesse. Pas cette sagesse mélancolique qui dompte dans un cliché intellectuel de ce que « doit être » le sage. Elle est plutôt une sagesse qui dit « ne laisse pas tes émotions t’emballer, laisse passer le courant d’énergie, la vague, en toute conscience accueillie, la charge émotionnelle, puis prend du recul, respire, entre en silence et laisse toi inspirer calmement à une perception plus vaste, plus élargie… »

C’est un peu l’image de l’aigle posé sur son arbre et observant d’un oeil perçant la scène du monde, en témoin éclairé des vérités des humains. Je n’ai pas dis ici « LA VÉRITÉ »…

D’un point de vue de l’actualité, par exemple, comment percevoir que les révoltes gilets jaunes et autres pour la planète sont en fait le même seul et unique combat dans notre for intérieure? Comment recevoir que c’est la même énergie qui appelle au changement mais qui ne s’extériorise pas de la même façon. Celui là va recevoir cette énergie d’appel à la transformation par la violence extérieure, celui là va la recevoir par une transmutation et une révolution intérieure totale…Et toute la nuance de gris de l’entre deux.

Comment recevoir que la cathédrale de NOTRE DAME DE PARIS nous enseigne quelque chose de profond? Que peut nous raconter silencieusement une flèche qui flamboie magnifiquement sous le ciel étoilé de la capital des lumières? De la Lumière qui appelle à revenir sur notre planète et qui ne prendra forme que si NOTRE DAME le FÉMININ SACRÉ est respectée partout sur notre planète. Sentir qu’une flèche est un phallus planté (par VIOLLET le Duc !!!!!!) sur le Féminin sacré… Et que la cathédrale s’est secoué le dos d’un poids patriarcal trop encombrant.

Reconstruire comme avant? Avant n’a pas fonctionné. Comment créer une harmonie à partir de là? Mais pas uniquement sur cet édifice. Partout dans nos vies? Pourquoi répéter les mêmes schémas qui, par loi de cause à effet (karma), produiront, et pas besoin d’être médium-devin-quantico-chamane-vortexico-egotique pour le comprendre: LES MÊMES EFFETS.

Sentir que quoi que nous fassions, NOTRE DAME DE PARIS mourra un jour, tout comme moi d’ailleurs et attention…tout comme toi (« TOIT »)!!! sous cette forme actuelle en tout cas. La Mort, c’est une étape, une transformation subtile à un autre niveau. Alors qu’avons nous à comprendre dans notre perception actuelle de la mort? Peut être qu’un nouveau paradigme devrait pouvoir émerger de ça, car si notre rapport à la mort change, notre rapport à la vie change. Une compréhension plus vaste de la mort est possible aujourd’hui, rejoignant ce que tant de courants spirituels nous enseignent depuis la tradition primordiale. Une perception incluant l’humain dans un cycle de vie BIEN PLUS VASTE que nous ne pouvons l’imaginer.

Et pour peu que nous nous demandions une bonne fois pour toutes:

« COMMENT POUVONS NOUS FAIRE DU BEAU AVEC CE QUI VIENT D’ARRIVER? »

Et cette question est valable au quotidien, pour chaque expérience de vie. « Aujourd’hui, quelle que soit ma situation, quel que soit mon état, en dépit de toute chose, comment est ce que je peux faire du beau à partir de là, ici, maintenant, TOUT DE SUITE…? »

L’argent: voir des milliards d’euros dépensés pour un édifice matériel donne forcément un arrière goût amer dans le coeur des plus démunis. Si les milliards n’étaient pas dépensés au nom « du divin » (et je doute que le Christ lui même habitait dans une structure aussi majestueuse, ni ne possédait des ornements et croix en or, de diamants et de couronnes, de feuilles d’or et de sceptre de pouvoir, d’apparats luxueux et de luxes Vaticanesques; je pense que c’était un mec comme toi et moi, simple, avec des dreadlocks et une tauge, et qui jouait surement au foot en bas de la cité avec ses potes, et qui supportait le Barça…Basta, la simplicité l’authenticité…) combien de « structures » pourrions-nous reconstruire?

-La structure des des millions de corps physiques malades et meurtris par les industries agro-alimentaires, pharmaceutiques, textiles, bancaires et j’en passe.

-La structure de villes détruites par les guerres et les ravages .

-la structure de lieux d’une éducation des masses , une éducation à des valeurs bien plus profondes, spirituelle, pour une conscience des rapports humains plus harmonieux.

-La structure  d’une planète dont la faune et la flore souffrent de ce manque de conscience.

-Une structure de la conscience venant en aide au démunis

-ETC.  !!!!!

Écouter silencieusement, c’est observer en retrait (mais en fait en actif de ce monde), qu’une Intelligence Silencieuse oeuvre subtilement (que tu l’appelles Dieu, l’Univers, la Vie, le Grand Tout, Wanka Tanka ou ce que tu veux peu importe en fait…)

D’ailleurs, pour Notre Dame de Paris,  pourquoi pas un dôme de cristal, là où le toit est tombé, laissant apparaître la voûte céleste (notre origine commune) comme une cathédrale qui enfante enfin une nouvelle conscience humaine…

Une conscience laissant la place, aussi, ENFIN, dans ce féminin sacré, à des Rabinettes, des Prêtresse, des Curettes, des Immamettes, des Moinettes…

Afin que le parvis de Notre Dame se fasse le symbole et la place d’un festoiement permanent, une place d’une fraternité humaine, qui a laissé place à des mesures de nouvelles relations humaines plus juste, plus conscientes. Un parvis d’amour (ta Mosquée Intérieure, ta Synagogue Intérieure, ton Église Intérieure, ta Cathédrale Intérieure, ton Temple Intérieur) pour nous rappeler qu’il est temps d’ensemencer Notre Parvis Intérieur de ce même amour entre nous…Nous qui sommes en fait, TOUS, musulmans, juifs, chrétiens, bouddhistes de la même et unique Source, celle que Notre Dame nous a laissé entrevoir en ouvrant son toit sous un magnifique spectacle nocturne…LA GALAXIE. 

À vous de jouer, architectes Swarowskyens !!!

En attendant, on se retrouve sur la chaîne Youtube « YOANN T’OUVRE SES PORTES » avec toutes ses nouvelles surprises du mois de Mai, sur la page FACEBOOK « YOANN T’OUVRE SES PORTES / KATAN’ART DOJO » , ou encore directement au KATAN’ART DOJO à Paris, pour des cours d’arts martiaux ou séance astrologie,…

Et surtout, souviens toi toujours: VA VERS TOI…ET GARDE LA LUMIÈRE…

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s