LAISSER LE MOUVEMENT…ÊTRE

Chère, soeur, cher frère de notre merveilleuse planète Terre, LUMIÈRE POUR TOI.

Que tu sois pratiquant d’arts martiaux ou non, lis bien ce qui suit, chacun s’y retrouvera dans cette métaphore.

Très tôt, j’ai été formé à la compétition martiale. Le Judo, ce fut pour moi pendant 18 ans l’art de NE PAS TOMBER. Il fallait naturellement se protéger de cet adversaire « dangereux » qui voulait me vaincre, me battre, et me voler l’objectif majeur de ma route: la médaille d’or.

Un schéma bien ancré dans l’inconscient collectif de tout humain vivant en société, ou plutôt dans une société conditionnant à cet état d’esprit: « l’autre peut être un obstacle à mes objectifs de succès et reconnaissance, je dois être meilleur. »

Naturellement, en combat, il fallait absolument « neutraliser » l’adversaire, le bloquer, l’empêcher d’être en mouvement pour ne pas prendre le risque qu’il m’attaque et donc…me batte. C’est à la loi du plus fort, celui qui aura le plus de puissance à écraser l’autre, l’annihiler, à la force de ses bras (c’est d’ailleurs ce qu’on peut encore voir aujourd’hui dans le « JUDO à la télé », si on peut encore appeler cela « JUDO »).

En empêchant l’autre d’être en mouvement pour ne lui laisser aucune opportunité, un jour, l’autre se révéla comme un miroir (l’autre est de toute façon TOUJOURS un miroir). Je réalisais qu’en empêchant l’autre de bouger, pour l’écraser, je devais rigidifier mes bras, mon corps et donc…BLOQUER MON PROPRE MOUVEMENT.

Révélation de taille pour moi, puisque ce que je combattais, je le devenais en fait. En bloquant l’autre, je me bloquais moi même. En empêchant l’autre d’être en mouvement, je réduisais certes les risques, mais c’est en fait MOI MÊME que j’empêchais d’être en mouvement. A savoir, à toute fin…de m’exprimer. Empêcher l’autre de s’exprimer, c’est s’empêcher par la même SOI MÊME de s’exprimer. 

AS TU ESSAYÉ DE VOILER LE MIROIR DE LA SALLE DE BAIN? IL N’AGIT PLUS, CERTES, MAIS IL DEVIENT INCAPABLE DE TE MONTRER …QUI TU ES. 

Combien de fois au cours de nos vies, face à la peur du risque, nous bloquons le mouvement, enfermés dans nos sécurités, tirant des traits sur nos rêves, nos aspirations, nos idéaux, sur qui nous sommes vraiment, par peur des risques que nous pouvons encourir? Alors nous nous enfermons, dans nos schémas de pensés, dans la peur de nous remettre en question, construisant de bon murs à travers lesquels, bien sécurisés, nous nous complaisons en souffrance dans nos situations, en faisant du mieux que nous pouvons, mais en fait…bloquant totalement la vie. 

En me sécurisant face à la vie, certes, je réduis les risques que je peux avoir face aux problèmes (même si de toute façon dans son Intelligence Universelle, « La vie » trouvera le chemin à tracs les murailles pour nous apprendre ce qu’elle a à nous apprendre), mais par la même, je bloque le mouvement de la vie pour moi.

Après une rupture du ligament croisé, s’en était terminé pour moi de la compétition. Alors, si ce n’était pas pour la médaille d’or, pour mon rêve Olympique, pour la gloire, pourquoi allais-je donc continuer l’art martial? Et bien, pour la beauté de l’art, pour l’excellence du geste, pour la recherche de l’harmonie et de la beauté.

Le JUDO devint pour moi non pas « part de ne pas tomber » mais finalement « L’ART DE PRÉSERVER L’ÉQUILIBRE », « L’ART DE CULTIVER L’HARMONIE »….
L’ART DE DANSER AU COEUR DE LA TEMPÊTE. 

J’acceptais de relâcher mes bras, libérant cet autre qui se mit à danser, risquant de lui permettre d’attaquer.

Quelle surprise j’eu les premiers temps à voir que plus l’autre se libérait sous mes bras, plus je développais mes capacités d’esquives, de réactivité, de vitesse, de précision. Le risque devint un enseignant. L’AUTRE DEVINT UN ENSEIGNANT. Mon judo se transforma totalement. 

La chute elle même fut un enseignant. Car le désavantage de celui qui ne tombe jamais face à la vie…est de ne jamais apprendre à se relever…

Libérer le mouvement, PERMETTRE LE MOUVEMENT, c’est une offrande, c’est s’offrir soi m’aime sur l’autel de la Vie…

 

GARDE LA LUMIÈRE

 

Pour l’heure, pour celles et ceux qui souhaitent soutenir l’aventure pour du contenu toujours plus qualitatif, un lien TIPEE est crée:

https://fr.tipeee.com/yoann-t-ouvre-ses-portes

Pour des séances privées d’analyse du thème astral, n’hésite pas à me contacter katanart.dojo@gmail.com

(Séance par Skype ou au Dojo (FRANCAIS / ANGLAIS / ESPAGNOL)

PENSE À LIKER LA PAGE https://www.facebook.com/KATANART.DOJO/

PENSE À T’ABONNER À LA CHAÎNE ! https://www.youtube.com/channel/UC7AEtVeBPSIIIiPY6SYZwkg?sub_confirmation=1

 

cropped-wordplogo1.png

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s